AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pourquoi ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Je commence à être cool avec mes 200 messages passés


Parlottes : 329



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Pourquoi ?!   Dim 11 Déc - 11:30

Il arrive parfois que certaines personnes – la chance ou le destin – vous mettent des bâtons entre les roues. Il peut arriver que certaines choses dérapent, se passent mal, pas du tout comme vous l’aviez prévu. De temps en temps, la fortune vous sourit, présente à vos côtés. Disons que je suis dans le premier cas. Après avoir été coupée de toutes mes anciennes relations, envoyée sur des territoires qui m’étaient inconnus, peuplés d’équidés certainement tout aussi paumés que moi, l’Originel s’était cru très drôle – j’en ris encore – de me faire le « cadeau » - avec de gros guillemets- de me doter de deux magnifiques ailes dans le dos. Il n’y avait pas à dire, la surprise était réussie : les deux appendices étaient extrêmement musclées. Assez pour me soulever. Leurs plumes étaient d’une magnifique couleur grise, argentée, semblable aux reflets d’une ondée pure, et le muscle les retenant à mon dos prenait une superbe couleur foncée, assortie à mes crins et à mes sabots. Je ne pouvais le nier : ces membranes étaient juste splendides.
Lorsque l’on savait s’en servir.

Bah oui, avec ces magnifiques muscles en plus, l’Originel n’avait pas vraiment eu l’intelligence de me filer un mode d’emploi avec. À cause de cela, je me retrouvais dans une situation quelque peu… MORTELLE. Je me balançais au bout de ces deux ailes totalement déconnectées de mes envies. Elles arrivaient très bien à me porter, ô que oui ! Je volais disgracieusement au dessus d’un vide de plusieurs mètres, que dis-je, kilomètres ! dans des terres qui m’étaient inconnues. Le soleil tapait violemment sur mon crâne, tandis que ma gorge se desséchait. Mes ailes battaient furieusement l’air, essayant de garder un minimum d’équilibre. Au bout d’un moment, j’avais réussi à me stabiliser au rythme des battements, puissants, soulevant des gerbes de poussière lorsque je m’approchais un peu trop du sol. « – SALOPERIE D’ORIGINEL. hurlai-je soudainement à pleins poumons. » De quels droits avait-il de m’arracher à mon monde, de violer mon intimité en m’ajoutant des membres dont je ne voulais pas, de m’envoyer bouler sans me regarder de plus près, alors que je n’avais jamais rien demandé ? Je ne m’étais jamais plainte de ma vie, je n’avais jamais voulu en échanger. Pourquoi, pourquoi, pourquoi ? Pourtant aucune envie de pleurer ne me vint. J’avais habituellement la larme facile ; ici je n’arrivais pas à évaluer si mon malheur était ridicule ou bien réel. « - Quelqu’un pourrait m’aider ? Par pitié… »

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Ciel : lieu de délices que l'on dit être le Paradis et d'où nous arrivent aussi la pluie, la foudre, la grêle et les bombes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit poney timide


Parlottes : 52



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Dim 11 Déc - 13:02

StarsRise marchait sous ce si beau soleil d'hiver. Une chaleur inhabituel était présente dans tout Cloud Nine. Même si la région Nordique était toujours froide, sa température avait largement baisser par rapport à avant.
Cette étrange événement lui rappela son arrivée sur ses terres féerique il y a 2 ans.La petite StarsRise ne savait pas encore voler, la ponette fit un petit rire suivit d'un sourire nostalgique.

L'Originel lui avait fait don de ses magnifique ailes pour son arriver ici. Elle n'a jamais connue la douleur de sa poussée d'ailes comme la pégase noir était dans le coma. Stary mit du temps à apprendre à voler correctement. Elle avait plusieurs fois perdu l'équilibre et faillit tomber de haut et mourir. Mais maintenant, la pégase Nordique est devenu une as de "l'aviation".

Le Pont Défectueux, ou autrement dit son terrain de jeux préféré, balançait toujours de droite à gauche sans jamais s'arrêter. Au milieu de se pont se trouvait, assise et déchue, une pégase grise tacheté ! Etant donné l'état du pont, si StarsRise marchait dessus, son poids plus celui de l'inconnue l'aurait fait tomber. Même si elles étaient des pégases, cela ne les empêchait pas d'être prudent. La pégase noire vola lentement par dessus le pont, elle se mit à la hauteur de l'autre ponette sans poser ses sabots sur le "sol". L'inconnue avait environ 1 an de moins que Stary. Alors... Le bruit tout à l'heure ! La personne qui criait du mal auprès de l'Originel serait donc elle...
- Ne parle pas de l'Originel comme sa, les ailes sont un avantages de taille, tu le saura quand tu aura appris à voler avec.
StarsRise disait des paroles bien sages, elle en sortait des fois, des phrases comme sa, par ci par là. Elle ne tarda pas à reprendre.
- Je peut t'aider si tu veut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je commence à être cool avec mes 200 messages passés


Parlottes : 329



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Dim 11 Déc - 15:39

[ah ok mon ordi s’est éteint j’ai pas eu le temps de sauvegarder mon premier rp, donc… ._.]

J’avais cette qualité ou ce défaut de passer du chaud au froid sans vraiment m’en rendre compte. Livrée à moi-même dans cette étendue sylvestre j’avais eu le temps de réfléchir. Ballotée entre plusieurs courants d’air, tantôt à droite, tantôt à gauche, j’avais essayé de faire le point sur mes sentiments, tout ce qui m’était arrivé au cours de ces dernières heures ; il fallait bien que je me l’avoue. Je ne pouvais pas rester indéfiniment énervée contre la Terre entière. Je détestais être énervée. Courbaturée par ce vol involontaire, je commençais, lentement mais sûrement, à retrouver une paix intérieure. C’est à ce moment là que je remarquai la présence d’un pégase, s’approchant de moi en battant harmonieusement des ailes. Je l’enviai un instant, tandis qu’elle – le pégase en question se trouvait être une jument – s’approchait de moi. Elle me conseilla de ne pas parler ainsi de l’Originel. Avais-je poussé un coup de gueule si fort qu’elle avait pu m’entendre ? Apparemment, oui. Légèrement honteuse, je ne laissai toutefois rien paraître, répondant à sa remarque d’une moue boudeuse. Elle me proposa ensuite son aide. « - Oui, j’aimerais beaucoup. » Je ne pris pas le temps d’expliquer à cette demoiselle, légèrement plus vieille que moi, pourquoi je me retrouvais dans cette situation inconfortable. Wasabi m’avait clairement expliqué quelques heures auparavant que tout le monde connaissait le cas des nouveaux. J’appuyai ma requête d’un coup d’œil appuyé, la mettant au défi de se moquer de moi.
Car je devais avoir l’air bien débile, suspendue au bout de deux ailes qui ne voulaient pas m’écouter.

Je pris une profonde inspiration, aidée par la présence de la pégase tricolore. Je chassai haine, doute et peur de mes pensées, essayant de canaliser toutes les impressions positives que je pouvais trouver. J’étais d’habitude d’un naturel optimiste, enjoué, curieux et téméraire. Pourquoi ces nouvelles terres, alléchantes, me promettant de nombreuses aventures ne pouvaient-elles pas m’exciter ? J’étais jeune, j’avais la vie devant moi, des années pour pouvoir regretter mes choix. Un petit sourire flotta sur mes lèvres. « - Je m’appelle Louve, et toi ? » Je me doutais que la jument allait me donner quelques conseils pour maîtriser mes ailes, néanmoins je ressayai encore une fois. Je mis toute ma détermination dans un acte désespéré : peut-être était-ce aussi instinctif que marcher ? Au lieu de penser à utiliser l’aile droite, puis utiliser l’aile gauche, je me concentrai sur une autre pensée : voler.
Quand vous marchez, pensez-vous à votre jambe droite, puis à votre jambe gauche, ou simplement à l’action que vous voulez faire ?
Soudainement, aussi furtivement que ces ailes avaient poussé dans mon dos, un nouveau monde s’étala sous mes yeux. De nouvelles possibilités, de nouvelles expériences. Depuis la première fois, mes ailes commencèrent à battre à l’unisson.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Ciel : lieu de délices que l'on dit être le Paradis et d'où nous arrivent aussi la pluie, la foudre, la grêle et les bombes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit poney timide


Parlottes : 52



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Jeu 15 Déc - 16:23

[ J'ai perdu le premier rp il y a 3 jours ( sa me démotive de perdre un rp, méga long en plus ) ]

L'inconnue se sentit honteuse d'avoir crier si fort une tel paroles.
- Oui, j’aimerais beaucoup. répondit la pégase à sa proposition.
D'ailleurs, qu'est ce qu'elle faisait là, cette ponette grise ? Emprisonné par deux ailes et suspendue sur un pont non stable. StarsRise laissa paraître un petit rire moqueur envers son interlocutrice. Cette dernière pris une profonde inspiration. Stary en fit de même, pour respirer l'air frais des hauteurs, et chasser ses pensées sombres.
- Je m’appelle Louve, et toi ?
- Moi c'est StarsRise, ravie de te rencontrer.

Les ailes de la jument commencèrent à se soulever, puis peu à peu ses sabots quittèrent les vieilles planches du Pont Suspendu. Louve exprimait une certaines fierté sur son visage, cela devait être la première fois qu'elle arrive à voler. StarsRise ne tarda pas elle aussi à s'élancer dans les airs.
- Bravo tu as réussi ! Maintenant essaye de tourner en penchant l'aile droit pour aller à droite et vice versa.
La ponette tricolore trouvait que tourner de cette façon était plus classe et stylé. Elle nous permettais de faire comme une rotation. StarsRise montra l'exemple à Louve avant de lui faire un signe de la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je commence à être cool avec mes 200 messages passés


Parlottes : 329



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Jeu 15 Déc - 18:29

[Je comprends, moi aussi :/]

La jument laissa échapper un petit rire. Piquée au vif, je lançai un rapide regard hautain à cette StarsRise, qu’elle ne put certainement déceler. Si le dicton disait que les yeux étaient les fenêtres de l’âme, ils ne l’étaient pas lorsqu’il s’agissait de faire transparaître une bonne dizaine de ressentiments en même temps. De la peur au dédain, une nouvelle palette de sentiments s’était fait une place dans mon regard. Un peu de fierté, beaucoup d’appréhension, un soupçon de curiosité et aussi beaucoup d’amour. Non pas pour elle, non pas pour moi, mais pour ce nouveau monde qui ne demandait qu’à être exploré. Cette haine ardente, cette animosité brûlante qui avait manqué de me consumer avait été refoulée. Rageusement, elle disparaissait de mon cœur, hurlant sa détresse. J’avais ce défaut de me laisser guider par mes émotions, emportée par mes idées. Je pouvais m’embraser suite à un élan de passion comme me prendre une douche froide à cause de ma susceptibilité.
– Qu’est-ce que tu peux être susceptible !
- QUOI ?!
- Non, rien.
Mes émois avaient cette force qu’ils me guidaient dans chacune de mes actions, qu’ils soient bons ou mauvais. J’avais cette capacité à suivre mon cœur plutôt que mon cerveau, ma témérité plutôt que mes raisonnements.

Mes ailes battaient désormais sous mon commandement. Je ne cherchais pas forcément à les contrôler comme je pouvais contrôler ma queue, plutôt à contrôler mon vol comme je ne contrôlais pas mes sabots lorsque je trottinais sur la terre ferme. La jument noire aux crins rouges s’éleva à son tour dans les airs, m’apprenant à tourner. Effectivement, je n’allais pas aller bien loin si je ne faisais que continuer tout droit. « - Maintenant essaye de tourner en penchant l'aile droit pour aller à droite et vice versa. » Comprenant que StarsRise disposait d’un savoir plus grand que le mien, j’écoutai avec attention ses conseils au lieu de n’en faire qu’à ma tête. Je penchai doucement l’aile droite, tandis que tout mon poids tombait de ce même côté. Je retins un hoquet de stupeur, cherchant à retrouver mon équilibre dans les airs. Mes ailes étaient puissantes et confiantes. J’avais beau paniquer face au vide, elles restèrent bien droite, me faisant tourner docilement comme si cela n’avait jamais été plus compliqué qu’une simple pensée. Je revins au point de départ, le souffle court, le cerveau en ébullition. « - Mille fois merci, StarsRise ! Voler… Ah ! C’est tellement délicieux ! Que je regrette mes paroles ! » Je lui fis le plus beau de mes sourires, le cœur aussi léger qu’une plume.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Ciel : lieu de délices que l'on dit être le Paradis et d'où nous arrivent aussi la pluie, la foudre, la grêle et les bombes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit poney timide


Parlottes : 52



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Ven 16 Déc - 16:39

StarsRise se doutait bien que Louve allait la jeter un regard un peu hautain. La ponette tricolore ne le vit pas mais elle était persuader qu'elle en avait fait un. Bref revenons à notre "leçon" de vol.
Voler est tout un art, il existe de multitudes de techniques, qu'ils sont indispensables ou purement esthétiques. En alliant certaines figures à d'autres, on peut donner naissance à des attaques redoutables. La dernière acquisition d'attaques de Stary est la Tornade du Pic ( nom venant d'elle ), qui consiste à fait un piqué en pivotant. On pouvait ainsi crée un cours d'air puissant pouvant entrainer l'adversaire. Mais toute choses ont besoins d'effort et en raison de l'énergie qu'elle consomme, StarsRise ne peut l'utiliser souvent.

La pégase grise écoutais attentivement ses conseils et se mit à l'action. Elle réussit parfaitement le virage. Malgré des ailes fortes et résistance, certains ne réussirent pas à tourner correctement et tombe. Dans l'endroit où elles étaient, tombé serais mourir. Louve fit même un tour complet !
- Mille fois merci, StarsRise ! Voler… Ah ! C’est tellement délicieux ! Que je regrette mes paroles !
- Oh ce n'est rien, je peut continuer à t'apprendre l'art de voler de temps en temps si tu veut ! Il y a de multitudes de techniques : pour le combat, les indispensables, et ceux des parades...et pleins d'autres encore.
Le vol dans les airs s'étend sur un vaste domaine. La deuxième chose à savoir, c'était bien de se "rattraper" en pleine chute. Une pégase qui ne savait pas se rattraper d'une chute n'était pas vraiment digne d'avoir de tel ailes. Il fallait faire une certaines préparation avant de sauter dans le vide. Et vu la hauteur, vaut mieux ne pas rater son coup. StarsRise fit une simulation de chute et le mouvement que l'aile doit faire au bout d'une certaines hauteurs. Les ailes devait se lever vers le haut, il fallait uniquement penser sur le fait de remonter, comme si nous nous envolons dans les cieux. La jument ne tardait bien sûr pas à faire une démonstration rapide. Elle s'enfonça la dans profondeurs des gouffres puis remonta à toutes allures créant presque une bouleversement au niveau de l'air.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je commence à être cool avec mes 200 messages passés


Parlottes : 329



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Sam 17 Déc - 10:31

Je volais, papillonnais, virevoltai au rythme des battements de mon cœur. Je ne faisais qu’un avec mes ailes, cette paire de membres que je pensais inutile et agaçante. Mon vol restait encore incertain : aucune importance, je volais. Quelques bourrasques me déstabilisèrent, quelques oiseaux me scrutèrent d’un air étonné. Je riais à gorge déployée, essayant beaucoup de virages, des saltos aériens, des dérapages étoilés. Rien ne m’arrêtait. L’angoisse de la chute s’était envolée, comme je l’avais fait. Mes yeux pleurèrent à certains moments, à cause des mes pointes de vitesse. J’expérimentais tout ce que mes ailes étaient capables de me donner. La fatigue s’insinuait lentement dans mes muscles, perverses, tapie dans l’ombre. Je ne me doutais pas un seul instant que l’utilisation de ces armes fatales pouvait presque coûter la vie. J’entendais toujours les conseils de StarsRise, jamais loin de moi, prête à me porter secours au moindre affaiblissement. « - Oh ce n'est rien, je peut continuer à t'apprendre l'art de voler de temps en temps si tu veut ! Il y a de multitudes de techniques : pour le combat, les indispensables, et ceux des parades...et pleins d'autres encore. » Des combats ? Mes oreilles se dressèrent, attirées par ce mot. Je ne m’étais jusqu’alors jamais battue, que ce soit dans mon troupeau ou contre de nouveaux venus. Les mâles se battaient entre eux, et je trouvais cette mascarade stupide. Pourquoi tant de cirque ? Cependant, ici, dans ces landes dépourvues d’aide, l’idée de combattre me fit frissonner plus que m’insurger. Il était nécessaire de savoir combattre, ici. Qui sait, peut-être un jour aurais-je à le faire ? Je hochai lentement la tête vers la pégase, beaucoup moins naïve que moi. Je m’étais bien attendue à ce qu’il y ait des dangers ici : je ne m’étais pas doutée qu’ils pourraient venir de mes propres congénères. Elle zappa rapidement cette partie, comme si elle n’était pas intéressante. Je me fis un point d’honneur à penser à quelques parades ou attaques qui me seraient utiles si jamais un combat se déclenchait. Je n’avais pas besoin des conseils de quelqu’un, ma créativité étant développée à un certain point.

Nous passâmes alors sur la chute. J’avalai difficilement ma salive, et décidai d’arrêter de jouer avec mes ailes pour le moment. Je me mis donc en direction du pont, pour suivre les leçons un peu plus au calme. Je lançai un regard entre mes sabots, prenant conscience du vide qui s’étalait sous moi. Je n’avais pas réfléchi avant de me lancer dans cette affaire –remarque, seules les ailes m’avaient lancée dans cette affaire, je n’avais pas vraiment eu mon mot à dire…- et je vis clairement mon inexpérience me jeter dans le vide. J’allais me reposer sur le pont de bois, lorsque soudainement, StarsRise crut intéressant de me faire une démonstration de la chute, et comment se rattraper. Elle tomba si près de moi, que le déplacement d’air m’attira vers sa chute. Lorsque, fière d’elle, elle remonta en piqué, le choc de son corps contre l’air provoqua une vague de vent assez puissante pour m’envoyer valser contre le pont défectueux. Projetée contre les lattes de bois, j’en brisai une au passage, creusant un nouveau trou dans ce pauvre pont déjà bien délabré. Ma chute ne s’arrêta pas là. Je m’enfonçais dans le vide, un hurlement bloqué dans ma gorge, battant des pattes pour essayer de me rattraper. Mes ailes se bloquèrent à nouveau, incapables de m’écouter.

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Ciel : lieu de délices que l'on dit être le Paradis et d'où nous arrivent aussi la pluie, la foudre, la grêle et les bombes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit poney timide


Parlottes : 52



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Ven 23 Déc - 7:39

Louve fut attirée par le mot "combat". A vrai dire StarsRise n'avait encore jamais fait de combat dit sanglant, là où la mise à mort est autorisée. Elle est en certes capables, mais l'idée de tuer quelqu'un de son espèce était encore pour la pégase quelques chose de nouveau. Son sal caractère ne l'empêche pas d'attraper de temps en temps, pour s'entrainer, des rongeurs ou des oiseaux.

Stary lors de sa chute, avait entraîné la ponette grise dans sa chute. Elle eut un moment d'inquiétude pour Louve, si jamais elle ne pouvait remonter, sa mort serait jettée sur la pégase tricolore. StarsRise chassa ses idées de sa tête mais en remontant elle ne vit pas Louve. Quand la jument Nordique se retourna, elle vit son amie incapable de bouger ses ailes, à nouveau bloqué.
Pris de panique, la jument s'enfonça dans les profondeurs des vallées. Elle regardait vivement de droite à gauche. Par chance, StarsRise vit un plateau de pierre, solidement rattachés à la falaise vers laqu'elle Louve se dirigeait.
- Essayer d'attérir sur le plateau à gauche ! cria-t-elle de toute ses forces.
Mais son amie disparaissait peu à peu de sa vue et la ponette se demandait si elle avait crier assez fort pour que la pégase grise l'entende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je commence à être cool avec mes 200 messages passés


Parlottes : 329



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Ven 23 Déc - 13:00

Un grand sentiment de vide s’empara de moi. Il n’y eut pas de ralentis comme dans les films, je ne vis pas ma vie défiler devant mes yeux, rien de tout cela. Juste un énorme moment de solitude, rapide comme l’éclair, aussi rapide que ma chute. Allongée sur l’air, les yeux tournés vers le ciel, je vis StarsRise essayer de me rattraper : je tombais trop vite pour que j’espère obtenir son aide. Elle ouvrit la bouche, et elle me hurla quelque chose. Trop loin, trop vite, je ne sais pas ce qui se passa, mais je ratai la moitié de la phrase. Je pu discerner le mot « atterrir » et « gauche ». Je tournai la tête, forçant mon encolure à regarder en bas. Un énorme sentiment de vertige grandit dans mon ventre. J’eus un haut-le-cœur. Je mis tout mon poids sur mon côté gauche. Mes ailes, devenues papillons mécaniques, battirent lentement, essayant de freiner ma chute. Je ne cherchais plus à rien contrôler : je voulais juste m’arrêter. Tant pis pour les dégâts ultérieurs.
Le Destin accepta mes souhaits. Je heurtai les pierres.

La douleur résonna dans ma tête. Heureusement pour moi, j’avais pu diminuer ma vitesse avant de m’exploser contre ce fameux plateau. Des points noirs et blancs dansèrent devant mes yeux, tandis que je battais des paupières pour chasser les larmes. Un rugissement inhumain sortit de ma gorge, tandis que la douleur explosait dans mes nerfs. La douleur mit une vingtaine de secondes à se diffuser dans tout mon système nerveux. Éparse, je pu mieux la gérer. Mon cri mourut dans ma gorge, alors que j’essayais de chasser ces points multicolores devant mes yeux. Les perles roulèrent sur mes joues. Je me remis debout tant bien que mal, tremblante. « - Aïe, aïe, aïe… Mon dos et mes ailes vibraient de spasmes. Je m’ébrouai, essayant de chasser les fourmis courant sous ma peau. Les ondes de la violence du choc titillaient encore tous mes muscles. « - On l’a échappée belle. Merci. » Le souffle court, je pris de longues respirations pour essayer de calmer les battements affolés de mon cœur. Il ressemblait à un canari mis en cage. Toute cette adrénaline m’avait presque donné la nausée. Ou était-ce l’utilisation de mes ailes qui me demandait tant d’énergie ? Je regardai le pont défectueux, haut, que je devais atteindre pour enfin être en sécurité. Cette chute aurait été fatale à un poney normal. Combien d’équidés étaient morts en essayant de traverser ce pont, essayant de se montrer courageux ? Les planches pourrissantes étaient gluantes, glissantes : nombreuses avaient dû être les chutes mortelles. Je frissonnai à cette idée. Aujourd’hui, je n’étais pas passée très loin de la mort… « - Et puisque je suis descendue, je parie qu’il va falloir que je remonte, n’est-ce pas ? »

˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙ ˙
Ciel : lieu de délices que l'on dit être le Paradis et d'où nous arrivent aussi la pluie, la foudre, la grêle et les bombes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit poney timide


Parlottes : 52



Feuille de personnage
Mes belles relations:
Mon petit barème:
Pouvoir & Particularités:

MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   Lun 9 Jan - 17:03

[A EDITER, plantage d'ordi :( ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pourquoi ?!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» pourquoi mon GPz tourne sur trois pattes
» qui censure ??? et pourquoi???
» Cuillère : Pourquoi mes brochets et mes sandres se décrochent ?
» Jeu aux soupapes: quand et pourquoi??
» Pourquoi préférer une moto à une femme ...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cloud Nine :: Terres Centrales :: Le Pont Défectueux-